À lire

Le livre-cocktail meilleur qu’un Spritz

Article partenaire : Le livre-cocktail meilleur qu’un Spritz

On revient tout juste d’Italie de la lecture du roman de Serena Giuliano, les bras chargés d’huile d’olive, de limoncello, et de pasta con verdure. Dans notre tête, en boucle : Adriano Celentano. Dans nos rêves, la nuit : la côte amalfitaine où se déroule le livre. Dans nos cœurs de lectrices conquises : comme une envie de recommencer le livre dès le début pour se promener encore un peu en bord de mer. 

On a rencontré Maria, Sofia, Ugo, Franco, et Rafaella. On a eu faim (très), on a eu soif (ces cocktails* !), envie de serrer les personnages dans nos bras, ou juste d’emménager dans la maison d’à côté… Bref : on a trouvé exactement tout ce dont on pourrait avoir envie dans Mamma Maria, le roman à la plume aussi pétillante qu’un Spritz de Serena Giuliano. 

La magie de ce petit village ? Tout le monde se connaît. On partage la tasse de café du matin, la partie de cartes en terrasse au soleil, l’aperitivo à la fraîche le soir - toujours dans le fameux bar de Maria, qui a donné son nom au livre. Ici, on sait qui se marie, qui s’en va, et qui tombe malade. Oui, tout le monde se connaît jusqu’au jour où… Bon. On ne peut pas vous en dire plus ici (ce serait vraiment tout gâcher), mais sachez que ce livre est un vrai shot d’oxygène et de soleil. Il montre avec tendresse et sincérité que nos écarts générationnels, nos a priori et nos idées peuvent changer au contact de ceux que nous aimons. Il raconte que solidarité et bienveillance vaincront. Et aussi que les français ne savent pas cuisiner leurs pâtes, mais c’est une autre histoire. 

On vous prévient tout de même : vous risquez fort d’avoir envie de manger toutes les 3 pages et de prendre un aller-simple pour Amalfi à la fin. Ça tombe bien, non ? Les vacances arrivent. Et en attendant, jetez-vous sur ce livre. D'ailleurs, on vous en fait gagner 5 juste ici.
 
Mamma Maria est un roman de Serena Giuliano, à découvrir aux éditions Pocket. Envie de soleil ? On vous fait gagner 5 exemplaires par ici

*Au Mamma Maria, on ne sert pas de Spritz, mais plutôt des Amalfitano - une création sur-mesure de Maria. Pour les réaliser, c’est très simple : il suffit de remplacer l’Apérol par du Limoncello, et d’ajouter quelques feuilles de basilic frais. Merci Maria !

Derniers articles