À lire

Deux livres pour mieux comprendre le racisme

Deux livres pour mieux comprendre le racisme

L'année dernière, Patricia a décidé de laisser sa chevelure n'en faire qu'à sa tête. Alors, après des années de lissage intensif, elle a retrouvé ses cheveux crépus. Cela parait être un simple geste capillaire, c'est beaucoup plus que ça : l'aboutissement d'un long cheminement sur ce qui fait ses racines antillaises, et d'un questionnement sur les raisons pour lesquelles elle ne les affirmait pas jusqu'ici.
Alors que les événements récents aux Etats-Unis et en France nous rappellent que certains ont le privilège d'oublier leur couleur de peau et d'autres non, on lui a demandé de nous conseiller deux lectures pour mieux comprendre ce qu'est la discrimination du point de vue de l'opprimé. 

La condition noire
C’est quoi être noir en France ? Pap Ndiaye répond à cette question dans un essai dense et argumenté. L’auteur reprend l’expression de double conscience, c’est à dire le fait d’avoir comme tout le monde une histoire, une identité unique mais d’être réduit à une seule image : celle d’un noir  avec tout ce que cela comporte de fantasmatique et de tenace. A cette double conscience répond une double volonté : celle d’être noir et français. Pas si évident. Bienvenue dans un monde de nuances et de complexité. 
La condition noire, de Pap Ndiaye, Ed. Gallimard, 10,30€ chez votre libraire

Peau noire, masques blancs
Ce livre est le fruit de longues années de recherches menées sur des populations africaines, antillaises et européennes. Il amène à s'interroger sur son passé, son identité, et sur sa place dans une société qui est la sienne sans l’être : on ne prend conscience de sa différence que lorsque l'on quitte son milieu d'origine.
Peau noire, masques blancs, de Frantz Fanon, Ed. Point Essais, 8,30€ chez votre libraire

A écouter également : "Lettre adressée à mes amis blancs qui ne voient pas où est le problème", de Virginie Despentes, sur France Inter.

Derniers articles