À lire

Pour toutes celles qui se sentent le talent d’écrire

Article partenaire : Pour toutes celles qui se sentent le talent d’écrire

Sophie Fontanel, c’est la matriochka de l’écriture. Dès qu’on lui connaît un talent, elle en dévoile un autre ; dès qu’on pense la connaître, elle montre un nouvel aspect de sa personnalité. On n'en aura jamais fini avec Sophie Fontanel et c’est la bonne nouvelle de la rentrée.

Lire Nobelle, son nouveau (et quinzième !) roman, c’est mettre les lunettes d’Annette, une petite fille de 10 ans qui rencontre son premier amour un après-midi de l’été 1972 à Saint-Paul de Vence. C’est une plongée dans la tendresse, l’étonnante justesse et l’intensité de l’enfance, ce moment où toute notre vie s’écrit sans qu’on s’en rende compte. L’enfance d’Annette est entourée de jeux, d’amour et de mots, qui la mèneront jusqu’au Nobel de Littérature. L’héroïne en fera précisément l’objet de son discours de réception du prix. C’est le roman à choisir pour être émue et continuer à faire pétiller l’été. Il est dédié à « toutes celles qui se sentent le talent d’écrire ».

Le plus simple reste de lire Nobelle et de rencontrer Sophie Fontanel pour en parler. Ce sera mardi 3 septembre à partir de 19h00 chez My Little Paris. Vous pouvez aussi venir sans l’avoir lu, on vous en offrira un exemplaire à l’arrivée.

Nobelle, le nouveau roman de Sophie Fontanel - ed. Robert Laffont, 19 euros.
Pour la rencontre, ça se passera mardi 3 septembre à partir de 19h00 chez My Little Paris. 60 places disponibles alors ça risque de partir vite… Le tarif de la place est de 20 euros et le livre est offert avec votre billet.

© Photo de Sophie Fontanel par Ludovic Fontanel - Collections personnelles - DR.

Derniers articles