Book Style

Mille et un vœux

Mille et un vœux

Cette année, pour vous présenter nos vœux, on reprend ceux de Florent Oiseau. En 2021, on avait privatisé un bus avec Florent à l'occasion de la sortie de son roman Les fruits tombent des arbres. En 2022, il nous livre ces mots. Pour l'aligot et Benzema, on ne sait pas mais pour tout le reste, on ne pouvait pas dire mieux.  

« Pour l’année qui vient, je vous souhaite des nuits floues, des souvenirs tendres, des petites attentions sur le frigidaire, de l’aligot infiniment extensible, des fleurs séchées, de la légèreté, de la langueur à n’en plus savoir quoi faire, d’ailleurs je vous souhaite de ne pas toujours savoir quoi faire, je vous souhaite l’ennui, des promenades qui ne visent rien, des siestes voluptueuses, l’odeur des lilas, l’odeur de la Porte des Lilas, des lectures importantes, des lectures pas importantes, des buts de Karim Benzema, des mandarines, quelqu’un qui s’invite trop souvent dans vos rêves et parfume votre sommeil, du café, des rires qui se transforment en bronchite, des danses qui ressemblent à des spasmes, des escaliers qu’on a hâte de monter ou qu’on descend ivre de bêtise, des joies gratuites, du bonheur pas cher, des photos qu’on retrouve dans un vieil album ou dans un jeune automne. Je vous souhaite de savoir toujours vous émouvoir d’un rien, d’un oiseau, d’un plat en sauce, d’un air de piano. Je veux pour vous l’ivresse des moments qui durent, celle des lendemains. Je vous souhaite des lendemains. » 

Mille et un vœux pour cette année 2022.

Nous reprendrons dans les jours qui viennent les recommandations de lecture, en papier ou en audio. Des rencontres avec des auteurs et autrices seront également organisées, en vrai ou sur Zoom. La première aura lieu avec Marie Robert, vendredi 4 février chez Mona à Paris (en présentiel uniquement).

Derniers articles